rolleiflex

Le Roleiflex du canal Sylvain Ageorges

Projet en cours

Peut-être plus que d’habitude, la planète regarde Paris, focus sur le nord-est de la ville. D’Australie, des États-Unis, de plusieurs pays arrivent des réactions à cette histoire de Rolleiflex sauvé des eaux par un photographe du quartier (Sylvain Ageorges vit sur l’un des quais du Bassin de la Villette). A partir d’ici, nous pouvons tout imaginer, pas besoin de l’aide du hasard ! Dans le cadre d’une collection intitulée Les Littératures visuelles, les éditions Au-delà du raisonnable vont suivre l’opération renaissance du Rolleiflex (puisque nous en sommes actuellement au moment où il est garanti que l’appareil remarchera). Nous savons déjà grâce à son numéro de série qu’il a été fabriqué entre 1961 et 1966. Il n’y avait pas de pellicule à l’intérieur au moment de son repêchage. Sur la base d’une bonne connaissance de son travail, Au-delà du raisonnable donne carte blanche à Sylvain Ageorges muni de ce Rolleiflex survivant pour photographier Paris, son cœur nord-est, celui que les touristes ont découvert de chez eux le 13 novembre 2015. Un Paris éternel et actuel.

En contribution principale, un texte accompagnera les œuvres photographiques, signé par un auteur de la scène littéraire contemporaine.

Photographe parisien Sylvain Ageorges est auteur photo d’une douzaine d’ouvrages sur Paris publiés aux Éditions Parigramme. Il a réalisé de nombreux reportages photographiques sur Paris pour la presse. Il est actuellement responsable du département Photo d’une organisation internationale.


Bolshoi Underground Bruno Aveillan

En mars 2010, le Bolchoï a choisi de présenter La Chauve-Souris, une œuvre de Yohann Strauss dont la mise en scène est confiée au jeune prodige Vasily Barkhatov. Cette création devait ouvrir la saison d’un théâtre rénové, mais les travaux continueront jusqu’en octobre 2011 où la rénovation sera fêtée et largement couverte. Seul Bruno Aveillan a eu accès à cet entre-deux, cette parenthèse substantifique de la magie théâtrale, ses coulisses imprégnées de sueur et de larmes, le temple où partout et toujours le spectacle continue. Bolshoi Underground est un exceptionnel document photographique rapporté par l’artiste multimédia qui signe ici le premier opus de la collection Littératures visuelles aux éditions Au-delà du raisonnable.

Photographies de Bruno Aveillan, textes de Zoé Balthus et de Stéphan Lévy-Kuentz. Langues : français, anglais, russe. Relié, 22 x 28,8 cm, 200 pages, 88 photographies. Au-delà du raisonnable (collection Les Littératures visuelles). Prix 69 euros.

isbn : 978-2-919174-08-9

Commandez Bolshoi underground directement chez l'éditeur, 69 euros, frais de port (6,20€) offerts.

Bruno aveillan, bolshoi underground